Une oeuvre et un lavoir vandalisés

Le toit du lavoir a été dégradé. Ainsi qu'une œuvre exposée.
Le toit du lavoir a été dégradé. Ainsi qu'une œuvre exposée.

Les dégâts ont été constatés jeudi 26 mai dans la matinée à Beaulieu-lès-Loches. Le toit du lavoir du Pont Guénard – récemment restauré – a été dégradé. Quant à l'œuvre « La Lessive à Joséphine » que Patrice Lebreton a réalisée dans le cadre du Festival des Beaux Lieux a été totalement détruite. Cette création avait été réalisée avec le concours des élèves du lycée professionnel Émile-Delataille, de Loches, en résidence à la menuiserie Hervet de Genillé. Pour Élisabeth Bar, présidente de B2X, association organisatrice du festival, « cette attitude est préjudiciable à tous : à l'artiste, à ses partenaires scolaires, aux entreprises, aux membres de l'association, ainsi qu'au public à qui ce Festival est offert pour l'été ». Le maire de Beaulieu, Sophie Métadier, qui parle de « consternation et colère » a déposé plainte.