Un Cyclope s'installe aux Jardins de l'Abbaye

Lundi 30 mai, en début de matinée, des membres de l'association B2X, qui organise l'exposition Beaux Lieux, ainsi que des élus ont assisté à l'arrivée du Cyclope aux Jardins de l'Abbaye. L'œuvre a été imaginée par Loïc Tellier et réalisée dans les locaux de SAG Vigilec par les élèves de la section vidéo du Lycée Alfred de Vigny. L'entreprise s'est chargée du transport de la sculpture, montée dans un camion-grue.

 

L'accès aux Jardins de l'Abbaye constitue un passage délicat : le pont est étroit, l'entrée surmontée d'un étai horizontal entre deux bâtiments, trop bas pour le volume de la sculpture. La manœuvre s'impose : le Cyclope est sorti de la benne, maintenu par la grue et fermement guidé par les employés de SAG Vigilec. L'étrange cortège avance au pas jusqu'au parking où le Cyclope réintègre la benne.

 

Arrivé à la Maison de l'emploi, le bras de grue pose délicatement le monstre au sol. On vérifie l'emplacement, sa stabilité, c'est bon, le voilà en place. La structure est dotée d'un levier qui fait bouger le Cyclope, simulant un mouvement de pelletée. Son bon fonctionnement est vérifié aussi. On l'appelle le « Cyclope au charbon », en référence aux croyances mythologiques qui imaginaient les cyclopes travaillant dans des forges géantes – les volcans – ou extrayant du minerai pour les dieux. Le public pourra admirer la sculpture et faire travailler le Cyclope pendant le festival Beaux Lieux cet été.