LOIC TELLIER

Dessinateur Plasticien

Beaumont (37) - FRANCE


 

Nom du projet :

Les Hommes Migrateurs

 

 

Localisation : 

Rue des Viantaises

 

 

 

Résidence :

Touraine Radiateurs

 

 

 

Site internet :

https://loictellier.com/

 



Partenaires associés :

 

 


En quelques mots...

 

 

 

Né en 1966 à Meudon, c’est par le dessin que Loïc Tellier démarre son aventure artistique. Autodidacte, il devient le plus jeune artisan d’Indre et Loire en 1988. Il passe avec une grande aisance de la décoration de vitrines aux fresques murales et du dessin de presse à l’illustration pour enfants. C’est à partir de 1997, en passant un CAP de métallerie, qu’il développe son travail de sculpture. De la 2D à la 3D, pour lui, c’est une évidence. Tracer sur papier pour obtenir une bande dessinée ou attaquer un volume complexe, finalement, tout s’entrelace. Si le métal reste son élément de prédilection, au fur et à mesure des commandes et des expositions il mélange les matières. Fer, terre, verre… Rien ne se perd, tout se « recycle » dans ses œuvres. Tout est question d’eurythmie.

 

Démarche artistique...

 

 

Loïc Tellier développe un travail graphique personnel fait de croquis pris « sur le vif », d’ambiances, de visages et d’objets qui alimentent une cosmogonie mise patiemment en place, qui revisite les mythes fondateurs autour d’un élément fondamental : le fer et sa palette de dérivés oxydés. Des fracas de marteaux, des amas de débris et des gerbes d’étincelles naît une horde cosmique qui interroge le monde par sa pesanteur, son équilibre précaire ou son extrême fragilité. L’œuvre qui renaît s’inscrit dans un cycle nouveau, comme un ultime sursaut malgré l’anathème entropique qui la frappe. Empreint de poésie le travail de Loïc Tellier s’inscrit dans une démarche de démocratisation artistique. Que ce soit un dessin ou une sculpture, l’important est de donner le rôle principal à la personne qui regarde, lui donner l’opportunité de s’approprier l’œuvre et ainsi de passer du rang de spectateur à celui d’acteur.

 

 

 

 

le projet...

 

 

 

La mobilité est nécessaire au maintien de la vie sur Terre. Une population isolée sans apport migratoire voit son patrimoine génétique s’appauvrir.

C’est la complémentarité entre stabilité dans l’espace, l’existence du lieu d’ancrage et des échanges migratoires qui constituent l’un des moteurs majeurs de la pérennité des lignées et de l’évolution des espèces. Les déplacements de population ont joué un rôle majeur dans le buissonnement évolutif des hominidés. D'abord sur le continent africain, puis en Eurasie et expliquent en partie le succès de leur dernier descendant Homo Sapiens Sapiens. 

A quand l’Homo Sapiens trois fois ?

 

 

 


Résidence à Touraine Radiateurs